Accéder au contenu principal

Opération déboulonnage : la révélation des pyramides.

Je vous propose ici une démystification en règle des élucubrations des auteurs de La révélation des pyramides, chef d’œuvre de pyramidologie hautement ésotérique et un brin conspirationniste qui semble avoir acquis une solide base d'adeptes, au moins en France. Si vous découvrez la chose, le film est ici. Pour un passage en revue (et au vitriol), voyez Nioutaik. Si vous souhaitez participer à mon petit jeu (oui, ça n’est qu’un jeu : je fais ça pour m’amuser et, au passage, apprendre des choses), j’aurai plaisir à vous publier.

Les auteurs

Jacques Grimault, personnage un brin étrange (voir deux), semble être à l’origine du fond ; le fameux informateur dont on vous parle dans le film, c’est lui. La mise en forme est d’un certain Patrice Pooyard.

La théorie

à faire…

Déboulonnage

Pourquoi le mètre n’a rien à faire en Égypte ancienne
— Publié le 2016-09-05.

Il n’y a pas de Pi dans Pyramide
— Publié le 2016-09-07.

Pas le pyramidion que vous cherchiez
— Publié le 2016-09-07.

L’art subtil du pyramidologue
— Publié le 2016-09-09.

Gizeh n’est pas le centre du monde
— Publié le 2016-09-12.

Des dimensions de la pyramide de Khéops
— Publié le 2016-09-13.

Un peu de géométrie pyramidale
— Publié le 2016-09-15.

Lettre de Hémiounou à Khéops
— Publié le 2016-09-16.

La grande pyramide et la vitesse de la lumière
— Publié le 2016-09-19.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Brandolini’s law

Over the last few weeks, this picture has been circulating on the Internet. According to RationalWiki, that sentence must be attributed to Alberto Brandolini, an Italian independent software development consultant [1]. I’ve checked with Alberto and, unless someone else claims paternity of this absolutely brilliant statement, it seems that he actually is the original author. Here is what seems to be the very first appearance of what must, from now on, be known as the Brandolini’s law (or, as Alberto suggests, the Bullshit Asymmetry Principle):The bullshit asimmetry: the amount of energy needed to refute bullshit is an order of magnitude bigger than to produce it.— ziobrando (@ziobrando) 11 Janvier 2013To be sure, a number of people have made similar statements. Ironically, it seems that the “a lie can travel halfway around the world while the truth is still putting on its shoes” quote isn’t from Mark Twain but a slightly modified version of Charles Spurgeon’s “a lie will go round the w…

Logement social de luxe

Ian Brossat, adjoint (PCF) à la maire de Paris en charge du logement depuis avril 2014 annonçait ce 27 février qu’il s’apprêtait à inaugurer de nouveaux logements sociaux situés avenue du Coq, dans le 9ème arrondissement de Paris.L’élu communiste ayant eu l’excellente idée de joindre quelques photos, ce tweet a piqué ma curiosité : je me suis toujours demandé à quoi pouvait ressembler les logements sociaux de la capitale.Je vous laisse découvrir ça :Je ne sais pas ce que vous en pensez mais, de mon point de vue, c’est plutôt pas trop mal. On est quand même dans un bel immeuble haussmannien en pierre de taille, les parties communes relèvent clairement de la prestation haut-de-gamme et les logements eux-mêmes, manifestement refaits à neuf, n’ont pas grand-chose à voir avec l’idée que je me faisais d’un logement social.Clairement, je crois que cette série de photo aurait été tout à fait à sa place dans la vitrine d’une agence immobilière de luxe.Mais ça n’est pas fini. Il se trouve que l…

Protectionnisme, dévaluation et réindustrialisation

Je voudrais revenir ici sur quelques-unes des inepties qui émaillent le programme économique et les discours de Madame le Pen (mais aussi ceux de l'extrême gauche).Avant l’euro, la France était libre de faire ce qu’elle voulait du francÇa n’est que très partiellement exact. Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, la parité du franc face aux autres devises a toujours été encadrée par des accords internationaux. Au début, c’était ceux de Bretton Woods, du 26 décembre 1945 au 19 mars 1973, puis le serpent monétaire européen, du 24 avril 1972 au 15 mars 1976 et enfin le système monétaire européen (SME), du 13 mars 1979 à la création de l’euro.Ça n’a pas empêché nos gouvernements successifs de dévaluer massivement le franc - notamment sous la IVème république et au début du premier septennat de François Mitterrand - mais dire qu’ils étaient libres de le faire comme bon leur semble est faux : ça faisait l’objet de négociations internationales dans le cadre de ces accords.Au total, …