Piketty a menti

Un rapport de l’iFRAP daté du 24 mai 2011 démontre que Thomas Piketty, l’auteur de « pour une révolution fiscale » et le promoteur du site revolution-fiscale.fr, a truqué ses chiffres ou – plus précisément – la présentation qui en a été faite.

Via : Aymeric Pontier que je salue au passage.

3 commentaires:

  1. L'Homme de Nazareth a dit la Vérité, le reste... est un reste...

    RépondreSupprimer
  2. Par pure flemme, je recopie le commentaire posté chez A. Pontier ;)

    Yes, mais méfions-nous de l'argument qui consiste à dire "La vraie courbe est montante, donc la fiscalité en France est progressive et non régressive comme le dit Piketty".

    Même si la courbe était descendante, cela n'est PAS forcément synonyme de fiscalité régressive.

    Oui bien sûr, la fiscalité est progressive en France, il serait absurde d'affirmer le contraire comme le fait Piketty. Mais la courbe ne permet pas d'en juger (parce qu'elle additionne des impôts contributifs et non-contributifs).

    Cf. cet article :
    http://www.institutcoppet.org/2011/03/10/thomas-piketty-pour-une-revolution-fiscale/

    et celui d'A. Belgodère :
    http://www.optimum-blog.net/post/2011/02/15/R%C3%A9volution-fiscale

    RépondreSupprimer
  3. A propos de la révolution fiscale de Piketty, un article de Mathieu Lane dans Commentaire, n° 134, été 2011, "Piketty contredit... par les siens", pp. 552-556. Piketty nie qu'un impôt hyper-progressif inciterait à fuir ou à ne pas travailler. Lane parle ici de "mauvaise foi". D'autant que les co-auteurs du livre Landais, Piketty, Saez, "Pour une révolution fiscale. Un impôt sur le revenu pour le XXIe siècle", 2011, MM. Landais et Saez, sont co-auteurs de Kleven, Landais, Saez, Taxation and international mobility of superstars: evidence from the European football market (2009), disponible en ligne.

    Réponse à un article antérieur de Lane (dans Les Echos) ici :
    http://www.revolution-fiscale.fr/dans-les-medias/68

    RépondreSupprimer

ChallengeR #8 - Solutions

Votre mission consistait donc à trouver un moyen de faire en sorte que : > x == 0 [1] TRUE > x + 1 == 2 [1] TRUE > x / 2 == 1 [1...