The Morality of Profit

L'excellent Tom Palmer sur la moralité du profit.

3 commentaires:

  1. Très décevante car superficielle cette analyse.

    Gates ne rend pas les profits, il se déleste progressivement de sa participation dans Microsoft.

    Or on peut dans ce cadre prétendre qu'il rend ce qui lui a été prêté. En effet il faut considérer que Microsoft n'aurait jamais pu exister sans l'existence de structures commerciales, étatiques et éducatives qui sont le bien commun du peuple. Pour monter son affaire Gates a eu l'intelligence de les exploiter pertinemment. Il a pu recruter des ingénieurs formés, il a pu obtenir aides et subsides etc...

    Plutôt que de transmettre à ses héritiers cette colossale fortune amassée grâce â l'organisation de la société, il préfère investir dans l'amélioration et la dynamisation de cette organisation. Ne pas le faire serait juste permettre à ses héritiers sur plusieurs générations d'être de néo-seigneurs de la féodalité financière.

    C'est là un beau pari, qui est en accord complet avec Aynn Rand et fait la nique aux marxistes bas du frond

    RépondreSupprimer
  2. http://www.amazon.fr/capitalisme-est-moral-Andr%C3%A9-Comte-Sponville/dp/2226142207

    RépondreSupprimer
  3. De quoi le libéralisme est-il le nom ?

    C'est par-là :

    http://refractions.plusloin.org/spip.php?article251

    Michéa "bazoukise" l'idéologie libérale.

    Il est fort ce Michéa !

    RépondreSupprimer

ChallengeR #8 - Solutions

Votre mission consistait donc à trouver un moyen de faire en sorte que : > x == 0 [1] TRUE > x + 1 == 2 [1] TRUE > x / 2 == 1 [1...