Homogénéité et politique monétaire

S’il y a une critique de l’eurosystème qui semble aujourd’hui largement partagée par les économistes d’à peu près toutes les écoles c’est qu’une politique monétaire commune entre l’Allemagne et l’Irlande est forcément inadaptée à au moins l’un des deux. La raison en est très simple : considérer la croissance et l’inflation de la zone Euro, c’est mesurer une moyenne qui cache, en réalité, de fortes disparités d’un pays à l’autre – la zone Euro n’est pas une région économique homogène.

Mais considérez ceci : qu’est ce qui nous pousse à croire que la France ou l’Italie sont des régions économiques homogènes ? Si nous devions revenir au Franc, devrions-nous mettre en place à même politique monétaire pour l’Île-de-France et la Creuse ? Si l’Italie devait quitter la zone Euro, devrait-elle fixer les mêmes taux d’intérêts pour le Mezzogiorno et la Lombardie ? Si nous avions une politique monétaire spécifique à la région PACA, serait-elle adaptée à la fois à Toulon et à Aix-en-Provence ?

Où le problème ne serait-il pas que l’existence même d’une banque centrale implique la mise en œuvre d’une politique monétaire – c'est-à-dire de conditions de taux d’intérêts – commune et arbitraire ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Querying FRED from R

FRED is an amazingly useful website provided by the Federal Reserve Bank of St. Louis compiling over 500k time series from 87 different sou...